Odezenne, plénitude musicale sur flow de fond

Odezenne, plénitude musicale sur flow de fond

Connaissez-vous cette douce flopée de mots qui vous chuchotent en harmonie leur message soigneusement écrit ?


Ce groupe aux dominances rap et influences électro et rock alternatif a vu sa notoriété se développer aux cours de ces dernières années notamment avec leur album O.V.N.I et le fameux titre « Je veux te baiser » qui avait été introduit pour illustrer l’article « Vous en prendrez bien un(e) de plus ? ».

En vous rappelant qu’ils passent à l’Antipode à Rennes Vendredi 13 Novembre présenter leur nouvel album Dolziger Str. 2 (voir l’agenda), j’aimerais vous parler de coup de cœur sur la joue. Je vous avouerais qu’il m’est arrivé plus d’une fois d’écouter leurs envoutantes paroles dans mes occupations du quotidien et de m’arrêter, juste pour ressentir ce bittersweet, ce léger spleen baudelairien. Pourrais-je seulement parler de ces métaphores sexuelles, ces voyages des sens ou de ces impressions de déjà vécu sans me voir sourire de plaisir ?

Vous me demanderez (Oui, j’ai le droit de rêver) « Mais quel est ton titre préféré ? ». Question à laquelle je répondrais « Les maux doux », juste pour vous.

Je vous offre un fragment de cette douce amertume :

Aujourd’hui tout va bien

Je me sens si léger

Je suis beau, je suis fort

Prêt à manger du danger

Loin de toi, toi t’es loin

Comme les îles canaries

Le brésil ça n’arrive qu’si t’y va et qu’tu veux

Moi j’suis là, loin des lianes

A mille lieux, trop largué

Ta saveur, j’crève les yeux de ton coeœur amoureux

 

À tous les amoureux déchus et déçus, à tous les blessés passionnés, à tous les caresseurs de méli-mélo : écoutez, vibrez et appréciez.

Sur ce, je vous laisse enlacés dans les draps de mélodie du titre « Bouche à lèvres » et de son superbe clip.

Tendrement.

 

Laisser un commentaire