TEXTURE #3

TEXTURE #3

C’est à environ 30 minutes de Rennes que la 3ème édition de TEXTURE a posé son décor.


En effet, nombreux étaient ceux qui attendaient cet événement aux allures géométriques et propice au mouvement de foule estival.

Le voyage débutait en partance de Rennes, des indices divulgués en parcimonie ne nous laissaient aucun présage de l’endroit phare, c’est pourtant bien à St Aubin du Cormier que la sauterie eut lieu, dans un site forestier où le bois fait corps avec la roche

Dès l’entrée le ton était donné, TEXTURE « The village » avait tout prévu, du Kawaï vintage au pull trop court enfantin, ils ont su nous surprendre et nous faire voyager dans le temps en l’espace de quelques heures.

Entre House et Techno, Luminaere CREW, Lazare Hoche, Texture CREW, Cleric, Octave , Knappy Kaisernappy, Tristan MDWK et le collectif NVNA se sont donnés le tour de pass pass de 16h à 8h30 du mat’, pour nous faire passer un moment des plus éclectique où chacun pouvait y trouver sa place : sur la scène principal, en huit clos avec les menhirs.

11745316_947842768612516_7751711903350663847_n

Crédit Photo : Adrien Lenninot

Au coin chill, entre deux atmosphères, on pouvait se poser et admirer les projections qui se relayaient ou tout simplement regarder son voisin, la vidéo si reflétait tout autant.

11223806_947844655278994_1777820370766862406_n

Crédit photo : Adrien Lenninot

Et pour parfaire cette ambiance, un troisième coin sans compter bien évidemment les cabinets d’aisance pour le moins propice aux rencontres, un coin détente (NVNA Stage) où la musique ne manquait pas non plus, était disposé des canapés offrant aux palettes de bois leurs heures de gloire.

1044730_947842995279160_7242840272608909814_n

Crédit photo : Adrien Lenninot

C’est dans cet esprit de tranquillité et de caractère, que chacun a pu se plonger le temps d’une teuf bien ficelé, où les vibrations du son et du corps ne nous laissait ni indifférent, ni de côté, dans la peau du personnage dont on a toujours rêvé. 

Merci à l’organisation Texture, à quand le prochain frisson ?!

 

Laisser un commentaire