TEXTURE #4 – The field

TEXTURE #4 – The field

Encore une fois, la Texture #4 nous a conquis. Le collectif a dégoté un lieu atypique pour y déposer son empreinte :  « The Field »


Comme à son habitude, l’Organisme Texture a investi un nouvel endroit. Cette fois-ci, c’est la Basse Division qui a subi les assauts de la house et de la techno.

gif_final_texture

À l’entrée, les performances artistiques de Tom Nelson, Racket, Steven Akoun et Jonas Hejduk ornaient le champ de la Basse division. Une petite faim ? rien de mieux que de déguster un burger spécialement préparé par le Camion à Croquer.

Sans oublier le coin chill, installé par le Bateau Louche. Pour satisfaire les plus « apaisés », de nombreuses personnes se retrouvaient sous un dôme géodésique afin d’observer les différentes images de la projection vidéo.

– SCÈNE TECHNO –

  CLEFTH.MESSHERMESJULIEN DE CASTILHOHERRMANNCLFT

10WqvR

Rave on ! De 22 heures à 7 heures du mat’ (changement d’heure oblige) nombreux sont les sets qui se sont enchaînés, pour le plus grand bonheur des teufeurs. De CLEFT en passant par Julien de Castilho jusqu’à CLFT, une déferlante géante s’est abattue sur le terrain de la Basse Div’, les corps s’ondulaient au rythme de l’acid et se remuaient sur la dark, du grand art ! 

Les vibrations de la techno hantaient nos corps. Nos yeux se fermaient le temps d’imaginer un monde où nos rêves devenaient réalité. Lorsque nos yeux s’ouvraient de nouveau, nous pouvions apprécier le paysage, Lambert Duchesne avait soigneusement anticipé notre retour à la vie réelle. 

– SCÈNE HOUSE –

YANN POLEWKAEVENN LVH & AER

m5meNs

Pour les amoureux de house et de funk, une deuxième scène se situait non loin de la scène principale. Ambiance assuré avec les DJ’s résidents Yann Polewka et Evenn de 22 heures à minuit. 

Ensuite, La Station Rose a mis tout le monde d’accord. Les nantais ont créé une atmosphère fantastique de minuit jusqu’à la fin de l’aventure. 

 

 – AFTERMOVIE : TEXTURE #4 – THE FIELD –

 

 

 

1 comment

Laisser un commentaire