#InstantConfinement : Singapour au temps du Coronavirus par The Banana Split Project !

The Banana Split Project est une série de podcast imaginée par Viviane Salin, française d’origine asiatique vivant à Singapour.


VIVIANE SALIN, INITIATRICE DU PROJET

Viviane Salin, française installée en Asie depuis 2006 et fondatrice de la startup éducative La Petite Ecole (école maternelle bilingue français- anglais à Bangkok, Singapour et au Vietnam) est la fondatrice du podcast, The Banana Split Project. Créé en décembre 2019, ce denier donne la parole aux expatriés inspirants, sous un nouveau format pour parler de culture et célébrer la diversité, en mettant en lumière les difficultés rencontrées en Asie, le métissage, l’acceptation de soi et la recherche de ses racines.

The Banana Split Project est le premier podcast consacré aux “bananes”. Vous me direz, les bananes, n’est-ce pas un mot un peu réducteur ? Pas du tout ! Les bananes font références aux Français et Occidentaux revenus vivre en Asie, pour réconcilier identités et racines dans un monde plus ouvert et diversifié. Ce podcast a été lancé pour sensibiliser aux parcours de vie d’expatriés, connaître l’évolution du regard sur une communauté peu représentée aux multiplicités culturelles et comprendre le poids de l’histoire, l’héritage asiatique, et les migrations économiques pour une génération élevée en Occident.

Écouter ceux et celles qui, ayant grandi en Occident, nés de parents asiatiques, retournent vivre en Asie. Qu’ont – ils en commun ? Pourquoi ont-ils quitté la France ? Quel lien entretenir avec le pays de leurs ancêtres? Ce podcast recueille des témoignages singuliers pour ne pas oublier l’appartenance à une double culture, la transmission identitaire aux enfants,le traumatisme de la guerre, l’attachement aux traditions et aux valeurs.

Viviane Salin

SINGAPOUR À L’HEURE DU CORONAVIRUS

De par sa proximité avec la Chine, Singapour a été l’un des premiers pays a avoir été touché par le virus COVID-19. Pour autant, Singapour est l’un des pays les moins touchés en terme de décès. Ceci s’explique par le fait que le gouvernement ait effectué un grand nombre de tests sur sa population et en retraçant méthodiquement tous les contacts des personnes infectés et en les isolant. En maintenant l’épidémie du coronavirus, Singapour compte aujourd’hui 1 309 cas confirmés, 320 personnes guéris pour seulement 6 décès.

Préparé à ce type d’épidémie, notamment à cause du SRAS qui a couté la mort à des milliers de personnes, Singapour a su agir en fonction des erreurs du passé, en mettant en place des restrictions de plus en plus ciblées. Une initiative saluée par le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Pour le 14ème épisode du podcast, Viviane Salin s’est entretenue avec Bich Tuyen, française d’origine vietnamienne et amie de longue date. En pleine crise sanitaire, quelle est la stratégie de Singapour pour combattre l’épidémie ? Qu’est-ce qui peut expliquer cette relative réussite au niveau de la population et des politiques mises en place ? Comment notre invitée vit-elle cette période exceptionnelle ? Vous trouverez toutes les réponses dans le podcast.

Episode 14 – Bich Tuyen : Singapour au Temps du Coronavirus

The Banana Split Project est disponible sur Itunes, Spotify, Anchor et autres plateformes. Un nouvel épisode est mis en ligne toutes les 2 semaines

Written By: Sterling

Je partage mon temps entre écouter de nouvelles sonorités musicales, dévorer des séries télévisées et analyser les informations médiatiques. Je suis également Community Manager pour Le P'tit Rennais.

No Comments

Leave a Reply