La fièvre de la Silicon Valley, “Le syndrome de Palo Alto” par Loïc Hecht

Journaliste indépendant, Loïc Hecht signe son premier roman, Le Syndrome de Palo Alto, aux Edition Léo Scheer. Une immersion dans les travers de la Silicon Valley que je vous invite à lire.


San Francisco en Californie, à quelques kilomètres au nord de l’épicentre de la tech mondiale, où tous les geeks en mal de gloire et d’argent espèrent réussir en inventant une énième application dont on ne pourra bientôt plus se passer, ou autre concept révolutionnaire. La ville a toujours eu un rapport particulier à l’argent, ayant été en grande partie fondée dans les années 1850 par des immigrants espérant faire fortune lors de la ruée vers l’or. L’or que l’on y recherche à présent n’est plus tant matériel que binaire, mais est tout aussi précieux. Le récit de Loïc Hecht se déroule entre cette start-up city qu’est devenue San Francisco et la Silicon Valley.

” Il était parvenu à l’irrévocable conclusion que l’idéologie de la Silicon Valley prenait racine dans la perversion d’individus narcissiques persuadés d’être en croisade pour sauver une humanité qui ne leur avait rien demandé. “

Marc est de ceux que la Silicon Valley a détruits. Non sans rappeler le destin d’un certain Steve Jobs, il a été viré de sa propre start-up par ses associés. Mais n’est pas Steve Jobs qui veut, et Marc n’a lui pas été rappelé pour reprendre la barre du navire. Palo Alto ne fait pas de cadeaux.

Luz est une étudiante colombienne ayant immigrée à San Francisco. Elle a trouvé le moyen de se faire quelques dollars en faisant des live cams coquins sur Internet. Evidemment elle ne pensait pas que cela l’amènerait un beau jour à tabasser une star des réseaux sociaux en compagnie d’un de ses viewers les plus assidus. Marc non plus. Palo Alto est étonnante.

L’ex startupper déchu n’imaginait sans doute pas non plus s’associer avec les membres d’un groupuscule anarchiste anti-tech pour faire payer les responsables de son tourment… Palo Alto est impitoyable.

Loïc Hecht

Dans Le Syndrome de Palo Alto, Loïc Hecht nous fait plonger dans les tréfonds de la Silicon Valley, des succès gigantesques engendrant une pauvreté grandissante, à l’horizon de réussites fabuleuses dont découlent souvent des espoirs déçus, en passant par l’emprise de plus en plus importante des géants de la tech sur nos vies. Semant le doute entre fiction et réalité, son premier roman nous interroge aussi sur notre rapport ambivalent à la technologie, coincé entre la recherche d’une gloire chimérique, le désir d’un monde meilleur, et notre statut d’otages consentants des empires de la tech : Le Syndrome de Palo Alto.

Le syndrome de Palo Alto

Le Syndrome de Palo Alto, Editions Léo Scheer, 21€

Written By: Nathan Ortega

No Comments

Leave a Reply