“Le Jeu de la Dame”, une série fascinante et immersive

La mini-série “Le Jeu de la Dame” est disponible sur Netflix depuis le 23 octobre. Et elle est, depuis cette date, parmi les contenus les plus regardés par les abonnés.


La série se passe dans les années 1950. Elle raconte l’histoire de Beth Armon”, une jeune orpheline âgée de 8 ans, placée dans un centre d’accueil. C’est lors de cette période qu’elle va, grâce à son gardien, se découvrir un don pour les échecs et par la même occasion se construire le rêve d’en devenir la meilleure joueuse.

C’est donc durant ces 7 épisodes d’environ 1 heure, où la complexité du jeu auquel elle joue est mise en avant, que nous assistons au travers d’effets spéciaux appréciables et de moments attendrissants, à la progression remarquable de l’héroïne dans cette discipline si difficile.

Lors de cette extraordinaire épopée, l’héroïne se voit confronter ses démons intérieurs parfois très violents, sa lourde addiction à l’alcool et une addiction aux drogues grandissante d’épisode en épisode. Ces derniers vont donc parfois lui jouer des tours, et ramener diverses péripéties dans le scénario.

En parallèle, la série aborde le sujet de la place de la femme dans la société avec parcimonie, sans pour autant prendre le pas sur le sujet principal. Cela rajoute une réelle valeur et fait toute la différence dans les moments que l’on pourrait considérer comme creux.

Fiction ou réalité ?  

La série est une série fictive, adaptée du roman de Walter Tevis paru en 1983. Lors de l’écriture de son roman, l’auteur y inclut certaines de ces expériences personnelles, allant du sexisme présent dans le monde des échecs, aux différents matchs d’échecs auxquels il a assisté durant sa vie.

Bande annonce

Written By: Bastian LeFloch

No Comments

Leave a Reply