Le lancer de hache : un nouveau loisir insolite

Le lancer de hache : un nouveau loisir insolite
Photo by Annie Spratt on Unsplash

Une nouvelle tendance s’est installée en Bretagne ! Un défoulement qui trouvait sa place dans les fêtes de villages chez les bûcherons canadiens. Le tout en toute sécurité.

Les frères Jacks ? Ce sont deux frères bretons d’origine, mais bordelais d’adoption pour l’un et expatrié sudiste pour l’autre. Ils se prénomment Adrien et Grégoire. L’un et l’autre ont souhaité allier leurs compétences pour bâtir un projet commun : « le lancer de hache ». Adrien est amateur de sport et a décidé d’en faire son métier : coach sportif pour les particuliers et les entreprises. Un rôle parfait pour celui qui aime découvrir de nouvelles personnes et le partage d’expériences. Grégoire, lui, est encore étudiant en école de commerce. Il partage avec son frère la passion du sport : il joue en arrière au handball. C’est le curieux et le créatif de cette équipe haute en couleur.

Sport et fantaisie

Les Frères Jacks ? Ce sont des salles de sport insolite. L’année dernière, les deux lurons ont ouvert à Bordeaux et à Rennes une salle de sport. Une troisième a vu le jour au printemps 2019 à Nantes. Ces salles ne sont pas banales. Il s’apprendre à lancer des haches de manière ludique et en toute sécurité. C’est l’activité parfaite pour se défouler, prendre du plaisir et devenir “zen” à la fin de la séance.

Plus connu sous le non du “axe throwing” , le lancer de hache a été créé par des bûcherons canadiens avant d’être exporté aux Etats-Unis. Là, c’est la métamorphose : le concept est remanié pour devenir un véritable loisir. Cette façon de vivre une nouvelle expérience originale a séduit Grégoire et Adrien Tron, qui sous la marque « les Frères Jacks » décidé de développer ce sport fantaisiste sur le territoire français.

Mais attention : ce sport a une particularité. A chaque fin de session, les joueurs sont photographiés et les prises de vue sont postées sur Facebook. Ces images permettent de faire connaître ce nouveau sport, qui aspire à être de plus en plus démocratisé. Des associations sportives commencent même à se mettre en place pour organiser et aider le développement des tournois.

Une séance type de lancer de hache

Trois personnes par cible lancent, tour à tour, une hache sur une cible pour s’entraîner et maîtriser le lancer de l’outil sur une durée prédéterminée. Ensuite, elles choisissent l’un des trois modes de jeux. D’abord, il s’agit de viser des anneaux. A chacun d’eux est associée un nombre de points allant de 1 à 5. Chaque joueur, ou équipe, dispose 10 lancer. Le but est de faire le maximum de points. Puis, comme au jeu de fléchette, il existe des parties où le vainqueur est la personne qui arrive le plus rapidement à zéro, avec les mêmes handicaps : si le score en cours s’affiche à 2 et que le centre de la cible est touché, 4 points sont acquis, le score devient -2 points. Il faut donc re-gagner 2 points pour revenir à zéro et gagner.

Enfin, il peut s’agir de frapper chaque anneau / cible dans le bon ordre. Autrement dit, il faut que le premier lancer vise l’anneau extérieur, le deuxième la deuxième bague depuis l’extérieur, etc.. Une fois que le centre de la cible est atteint, il reste à frapper la boule bleue dans le coin supérieur gauche puis dans le coin supérieur droit. La première équipe, qui réussit à frapper toutes les cibles dans le bon ordre, gagne !

Quelques informations pratiques

  • Adresse : Frères Jack – 10 rue de Bignon – Rennes.
  • Prix : à partir de 48 euros, sur réservation
  • Horaires d’ouverture :
    – du mardi au vendredi de 18 H à 22 H
    – le samedi de 11 H à 23 H
    – le dimanche de 14 H à 19 H.
  • https://lesfreresjacks.fr/
  • Courriel : contact@lesfreresjacks.fr
  • Téléphone : 05.56.45.12.68.

Luis Piquet

Cet article a été rédigé dans le cadre du projet d’éducation aux médias porté par le Lycée de la Salle (Rennes) et le Club de la Presse de Bretagne, avec l’appui de la Drac et de la Région Bretagne. De septembre 2018 à fin mai 2019, 30 élèves de Seconde Pro “Commerce & Vente” publient leurs articles sur Le P’tit Rennais, sous la direction de Isabelle Février, professeur de français, et Baptiste Julien Blandet, journaliste. Chaque article est l’aboutissement d’un exercice journalistique et de découverte d’un événement culturel rennais.

Laisser un commentaire