Les Essentiels : Le Tire Bouchon (Restaurant)

Suite à la crise du coronavirus, les PME/TPE locales sont très impactées, parfois même dans l’impossibilité de travailler. Aujourd’hui, il est nécessaire de se rapprocher des commerçants qui sont près de chez vous et qui contribuent à votre quotidien et au rayonnement de votre ville.


Vu la situation, nous avons décidé, au P’tit Rennais, de recueillir le témoignage de nombreuses entreprises locales, dont on apprécie les valeurs ainsi que les idées. Gérant de cafés-restaurants, salles de concert et de sport, de boutiques vestimentaires, freelance, entreprises éco-responsables sont dans notre dossier : “Les Essentiels”

Peux-tu te présenter ?

Nicolas Franco, gérant du restaurant le Tire-Bouchon, bistrot rennais.

Décris-moi ton restaurant. Qu’est-ce qu’on peut y manger ?

Cuisine du Marché, traditionnelle française de bistrot, produits locaux, frais, bio et de saison. Cave à vin naturel. Ambiance chaleureuse et décontractée.

Depuis combien de temps es-tu installé ici ?

Employé dans ce restaurant depuis 4 ans et propriétaire depuis un an maintenant.

Qu’est-ce qui t’a poussé à faire ce métier ?

La passion du métier, des produits de qualité, que nous offrent nos terroirs, l’amour du partage et l’intérêt pour les gens.

On a décidé, au P’tit Rennais, de recueillir les témoignages des commerçants locaux. Le Covid a sévèrement touché les TPE/PME. Quelles sont les premières choses que tu as faites pour réagir à cette crise ?

Réduire au maximum les charges, faire preuve d’une gestion accrue, notamment sur le personnel grâce au chômage partiel. Faire de la vente à emporter lors des périodes de confinement. Travailler au maximum les périodes d’ouverture.

Est-ce que l’Etat, ainsi que les collectivités locales, ont pu t’aider suffisamment dans leur apport financier pour sauvegarder ton entreprise ?

Absolument pas, malheureusement. Un commerce qui fonctionne correctement ne bénéficie pas d’un soutien financier actuellement. Il est dommage que ce soit seulement les entreprises en péril (même si c’est incroyable pour elles) qui puissent prétendre à une aide gouvernementale.

Quid du PGE (Prêt Garanti par L’état) y as-tu procédé ?

Oui, par sécurité. Cela reste un prêt, qui d’ailleurs est assez flou quant aux conditions de remboursement.

L’état propose le chomâge partiel pour les salariés d’entreprises, penses-tu que ce soit une bonne solution ?

Bien sûr. Mieux vaut le chômage partiel que des licenciements et un chômage total manque de travail. Nous comptons rouvrir et travailler correctement un jour. Les salariés ont besoin de nous et nous avons besoin d’eux.

Click & Collect, Livraisons à domicile, sont des solutions que tu as utilisées pour sauver la boite ?

Oui, repas à emporter ; mon associé et moi pour entretenir la relation client, nous sortir un salaire et payer les charges fixes (loyer etc.).

La terrasse du Tire Bouchon

Comment vois-tu les jours à venir ? Pour toi, et le monde de manière générale.

Mal, malheureusement. Je tente de rester positif mais tant qu’il n’y aura pas de vaccin ou que l’état ne privilégiera pas “l’immunité collective”, nous ne pourrons pas travailler normalement. Nous sommes dans un pays ou nous privilégions “la vie”, ce qui est incroyable, mais dans cette crise, où il n’y a pas de solution pour le moment, le confinement reste donc la seule manière de sauvegarder la population. Au détriment de la culture, de la convivialité, de l’économie et j’en passe.

Comment nos lecteurs peuvent-ils contribuer à soutenir ton commerce ?

En venant chercher des repas à emporter, et en répondant présents lorsque nous rouvrirons.

Psychologiquement, as-tu déjà pensé à tout arrêter ?

Jamais. Ce n’est pas mon genre, notre genre à Jules et à moi. Nous ne lâchons jamais.

Es-tu satisfait des annonces d’Emmanuel Macron ?

Non, malheureusement. Nous ne sommes pas satisfaits, nous en avons marre de la stigmatisation systématique du secteur HCR et de l’incertitude perpétuelle qui pèse sur nos têtes. Chaque jour, nous nous demandons sous quelles conditions drastiques nous allons pouvoir travailler alors que nous souhaitons juste faire notre métier et transmettre notre passion. Il est complètement injuste que de grandes enseignes, sans citer de nom, se voient le droit d’ouvrir alors que nous non. Ne me faites pas croire qu’il y’a plus de risques d’attraper le COVID dans un commerce plus qu’un autre surtout quand le protocole sanitaire est plus que respecté dans les restaurants. Marre de ces inégalités, marre d’être les dindons de la farce et marre des excuses non valables qui nous sont données.

Une anecdote à nous partager sur Le Tire Bouchon ?

Il faut le vivre pour le comprendre. Le TB est un lieu incroyable, de chaleur et vie humaine, de partage et de convivialité. On y mange bien on y rit on y rencontre des gens et croyez moi, on s’y accoutume rapidement. Beaucoup sont devenus des habitués, on aime être avec eux et je pense qu’ils aiment être avec nous.

Durant cette crise lors des deux confinements, nous avons eu la totalité de nos habitués et beaucoup d’autres qui se sont rués au restaurant pour nous soutenir une dernière soirée. Chacun d’eux a répondu présent le dernier soir avec un tel engouement, une telle gentillesse et énergie que ca en donne les larmes aux yeux. C’était magnifique. Merci à eux.

Le Tire Bouchon

2 rue du Chapitre

0299794343

Written By: Sterling

Je partage mon temps entre écouter de nouvelles sonorités musicales, dévorer des séries télévisées et analyser les informations médiatiques. Je suis également Community Manager pour Le P'tit Rennais.

No Comments

Leave a Reply