Trans Musicales

Les P’tits Rennais en Trans #2

Les P’tits Rennais étaient présents tous les jours sur le festival ! Interviews, captations vidéos, photos… C’était l’occasion de découvrir de nombreux artistes et de passer des moments hors normes pour cette 38èmes édition des Transmusicales.


Pendant que d’autres p’tits rennais étaient aux Bars en Trans, on se retrouve avec mon binôme dans la navette de la STAR, direction le Parc des Expositions.

Cabo San Roque, un voyage vers l’infini et l’au-delà 

 Aux alentours de 23 heures, c’est avec plaisir que nous découvrons Cabo San Roque. Leur live était aussi bien hypnotique que mystique. À travers le synthé et la guitare, le groupe a raconté une charmante histoire avec de multiples rebondissements.

Lucky Chops, ou comment danser autrement

Une très bon moment en compagnie de Lucky Chops, le groupe a émerveillé le hall 8 du Parc Expo. Ils ont fait danser la foule comme jamais à coup de batteries et de trompettes, pour la plus grande joie du public.

Meute, la fanfare qui « jazz »

  Le  public était chaud bouillant en attendant MEUTE. La veille, le band avait surpris les rennais à la station de métro Charles de Gaulle. La « meute » nous a fait un récital de sa précédente performance de 4 heures à 5 heures du mat’. 

BCUC, Africa is not poor

Une atmosphère africaine avec BCUC (Bantu Continua Uhuru Consciousness) qui nous avait déjà régalé lors de la cérémonie d’ouverture des Trans Musicales. Le groupe venu tout droit de Soweto (Afrique du Sud)  est tout simplement rentré en Trans avec le public. BCUC c’est un mélange de paroles incantatoires, de sonorités à la fois rock, funk et hip-hop. Le tout, permet de transmettre un message d’espoir, de liberté et d’amour. Leur slogan en dit déjà long : « Music for the people by the people with the people. »

Empereur Renard, les deux frères font vraiment la paire

Le P’tit Rennais avait déjà découvert Empereur Renard avec leur clip « FIV », tourné dans le dôme Katena. En à peine six mois, Carl et Renaud (les deux frères qui représentent Empereur Renard), sont programmés pour les 38èmes Rencontres Trans Musicales, on ne s’était pas trompé sur leur talent ! La symbiose entre instruments modernes et traditionnels a réellement plu dans le Hall Greenroom.

La soirée du samedi soir était grandiose, à noter également les belles performances de Super Parquet et Reykjavikurdaetur. Merci les TRANS !  

Written By: Sterling

Je partage mon temps entre écouter de nouvelles sonorités musicales, dévorer des séries télévisées et analyser les informations médiatiques. Je suis également Community Manager pour Le P'tit Rennais.

No Comments

Leave a Reply