Maintien du Festival national du film d’animation pour une édition 2021 en ligne

Pour la deuxième année consécutive, le Festival national du film d’animation se tiendra en ligne, proposant ainsi une sélection de 142 œuvres.


Adaptation et accessibilité, tels sont les maîtres-mots de la culture française en ces temps si particuliers. De cette manière, le festival national du film d’animation, se tenant initialement à Rennes, met en place une plateforme en ligne pour sa 27e édition. Afin de permettre à chacun de visionner les films d’animation proposés de la meilleure manière possible, la durée du festival a également été allongée, et se déroulera donc du 7 au 20 avril 2021.

Parmi les 142 œuvres retenues des quelques 498 films reçus lors de l’appel à films, le festival nous propose donc une sélection de 61 films en compétition (dont 38 films étudiants), 81 œuvres en panorama (dont clips, œuvres numériques, films autoproduits, films pour les tout petits…), mais également 3 longs métrages sortis en salle en 2020 :

  • Calamity : une enfance de Martha Jane Cannary de Rémi Chayé
  • Josep d’Aurel
  • Petit Vampire de Joann Sfar

Afin de mettre en valeur la production audiovisuelle en ces temps troublés, le festival se montre compétitif. Il appartient donc aux jurys professionnels et étudiants de décerner leurs prix et coups de cœur de la sélection; parmi eux nous pouvons retrouver : le Grand Prix du court métrage professionnel, le Grand Prix du film étudiant, le Coup de coeur pour un clip, ou encore le Prix du public pour un court métrage professionnel.

Le festival exprime cependant sa volonté de projeter quelques productions issues de la sélection 2021, les “temps forts”, dans leurs salles rennaises partenaires (l’Arvor et le Ciné-TNB) à l’issue des diffusions en ligne. En effet, le secteur de la culture se trouve toujours dans une situation délicate, les salles de cinéma étant fermées depuis le 30 octobre dernier, au même titre que les théâtres et tant d’autres lieux culturels.

Written By: Clarisse Chareille

No Comments

Leave a Reply