[MYTHOS 2018] Daara J Family & Gaël Faye : “On va ouvrir les portes de Soledad ou Attica !”

Samedi soir, Le Cabaret Botanique de Mythos nous ouvrait ses portes pour une soirée-concert sous le signe de l’Afrique, avec la venue du groupe de hip-hop sénégalais Daara J Family et du rappeur franco-rwandais Gaël Faye.


Sous leurs dreads et leurs vestes rayées de noir et de blanc, les membres de Daara J Family ont mis le feu. De vraies boules d’énergie aux voix impressionnantes. Il était impensable de retenir son corps de danser tant le mélange de rap, reggae et de soul aux sonorités africaines était entraînant. Le Magic Mirrors a porté les textes engagés et l’enthousiasme des deux sénégalais le temps d’une heure de spectacle. Belle découverte !

Faada Freddy dans l’exercice de ses fonctions x Élodie Le Gall

Ce fut ensuite au tour de Gaël Faye d’entrer en lumière. Et attention, l’homme au perfecto noir a littéralement fait irruption. Subjugués par sa prestance et ses textes forts, sa voix puissante et son flow nous ont fait danser et frissonner. La poésie de l’artiste a fait trembler le chapiteau au sens propre du terme – le public martelait le plancher dans une effervescence commune. Accompagnés de Guillaume Poncelet au piano/trompette et de Louxor aux percussions/machines, ces hommes aux multiples talents nous ont livré un live solide et carré, mais également empreint de moments d’improvisations. Guillaume Poncelet, réalisateur de l’album et compositeur, vient d’ailleurs de sortir son premier album solo sobrement intitulé 88 !

Gaël Faye x Élodie Le Gall

En commençant par des morceaux de son E.P sorti l’année dernière, “Rythmes et Botanique”, il embraye lors de la deuxième partie de son concert sur ceux issus de son premier album, “Pili Pili sur un croissant au beurre”. Ma femme, track puissant tant à travers le texte, la voix, que les cuivres, illumine les visages. Chose surprenante, certaines chansons sont jouées avec des instrus différentes que leurs versions CD. On remarquera également des inédits tels le morceau En Résidence, Freestyle, créé pour 3ème Gauche et disponible sur YouTube, où Gaël Faye sait peser ses mots. Voyez par vous-même:

“J’vais pas vous charmer, j’ai le cœur décharné / Depuis qu’mon peuple est sorti des charniers.”

 

L’artiste et ses musiciens auront donc réussi leur coup d’éclat. À revoir impérativement ! Merci à Élodie Le Gall pour ses photos, voici son Instagram : www.instagram.com/elodinosaur

Written By: Le P'tit Rennais

No Comments

Leave a Reply