Transmusicales 2018 : Bafang, prix “Ampli Ouest-France”, aujourd’hui à 16h

Transmusicales 2018 : Bafang, prix “Ampli Ouest-France”, aujourd’hui à 16h
Le groupe caennais, Bafang, en concert à L'Etage dans le cadre des Transmusicales de Rennes

Le groupe caennais, Bafang, ouvre la deuxième journée des Transmusicales. Le concert se tient à l’Etage. Entrée gratuite

Prenez deux frères : Enguerran à la batterie ; Lancelot à la guitare. Mettez une pincée d’ambiance caennaise et une pincée de chaleur camerounaise. Vous avez tous les ingrédients d’une musique d’afro punk prometteuse. Le groupe n’est pas totalement inconnu. Il y a un an, il remportait le concours de la musique à l’ampli Ouest-France. Et en août dernier, il sortait son premier album “Ibabemba”. Jeudi après-midi, à 16h précisément, vous aurez le plaisir d’écouter les sons de cet opus à l’Etage dans le cadre du Festival des musiques actuelles, Les Transmusicales.

Une pirogue qui glisse sur les cultures française et africaine

Bafang, le nom du groupe, est un hommage à la ville éponyme située à l’ouest du Cameroun, dans le département du Haut-Nkam. C’est surtout une envie : celle d’aller y jouer un jour. Cela devrait être chose faite en 2019. Car Enguerran et Lancelot n’entendent pas attendre que le succès ne les porte aux sommets des hits parades et des festivals. Ils souhaitent très vite se produire en Afrique. Ils y ont puisé une partie de leur inspiration.

Cette volonté de voyager dans un univers plus grand que Caen, plus grand que la Normandie, plus grand que la France, ne surprend pas pour qui s’intéresse au sens des mots. Ainsi Bafang peut se traduire par “piroque dans l’espace”. Tout est dit : la grandeur géographique d’un pays, le Cameroun et un mode de transport écologique issu d’un travail habile. C’est aussi une démonstration d’ouverture à l’autre, cette capacité à voguer entre les cultures, à s’exprimer tant en français qu’en bamiléké. Ce soir, après avoir goûté de leurs compositions, vous saurez si leur projet musical vous a séduit.

Théo Gendrot

Cet article a été rédigé dans le cadre du projet d’éducation aux médias porté par le Lycée de la Salle (Rennes) et le Club de la Presse de Bretagne, avec l’appui de la Drac et de la Région Bretagne. De septembre 2018 à fin mai 2019, 30 élèves de Seconde Pro “Commerce & Vente” publient leurs articles sur Le P’tit Rennais, sous la direction de Isabelle Février, professeur de français, et Baptiste Julien Blandet, journaliste. Chaque article est l’aboutissement d’un exercice journalistique et de découverte d’un événement culturel rennais.

Laisser un commentaire