Josman : n’oubliez pas son nom

Josman : n’oubliez pas son nom

L’un des meilleurs espoirs du rap français nous a offert un live à la hauteur des espérances. Accompagné de son DJ Eazy Dew et d’une première partie par le rennais Kenyon, c’était le 13 Avril dernier.


Ce soir à l’Étage, la foule pousse, la masse s’agite pour accueillir Kenyon, le gagnant du End of the Weak 2011 – concours de freestyle – deux ans avant Josman (Vainqueur en 2013). Habitué à tout donner sans perdre de vue où il va, c’était bien le cas ce soir encore.

JOSMAN : court mais intense

Mais c’est bien pour le Jo$ que la salle est complète. L’auteur de JO$ son deuxième album à ramené avec lui son arbre à billet et sa borne d’arcade. De quoi annoncer la couleur.

C’était court mais intense. Un événement Outside the Box organisé par le 1988 Live Club

Laisser un commentaire