L’ode printanière du nom de Mythos Festival

Alors que l’hiver s’en va et nous laisse dans l’attente des rayons de soleil, le Mythos, comme tous les ans, pointe le bout de sa caboche pour nous arroser d’événements. Rapide tour d’horizon !

Rennes ! Rennes ne nous laissera donc jamais tranquille, toujours aussi généreuse en événements culturels. C’est aujourd’hui au tour d’un des plus gros événements de l’année : Le Mythos Festival. Hiver rime avec découvertes musicales, tremplins pour jeunes artistes, et donc Rencontres Trans Musicales. Le printemps quant à lui, est signe d’artistes nationaux ayant bien roulé leur bosse, et donc signe de Mythos Festival. Le premier se passe en intérieur au Parc des Expositions, le second en extérieur au parc Thabor. Plus j’y réfléchis, et plus je trouve que ces deux festivals sont complémentaires. Comme une sorte de Yin et Yang se renouvelant tous les ans. Si les Trans Musicales étaient Luigi Mantion, Mythos en serait sa version ensoleillée : Mario Sunshine. Bref, je m’égare. Revenons à quelque chose de plus tangible : la programmation. Parce qu’encore une fois, on est servi ! Il y en aura pour tout le monde.

Svinkels

Parlons d’abord du line-up des concerts. C’est à peu près tout le star-system du moment qui viendra se chauffer la voix à Rennes. Sachant qu’il y a quelque semaines, Urbaines et sa programmation très belge nous ont fait danser, on peut affirmer que nous sommes vraiment gâtés dans notre chère Bretagne.

Nous aurons ainsi le droit à Juliette Armanet , une des révélations de l’année qui commence à prendre du galon. La reformation des Svinkels, que personnellement j’attends avec une impatience non dissimulée depuis cinq ans. Il y aura aussi Bagarre ou encore Thérapie Taxi. Deux sensations bien en phase avec leur présent, on les voit monter depuis un bon moment. Proposant une pop 80’s proche de ce que faisait la variété française à l’époque, et pour Bagarre un vernis doucement punk. Mais comme toute musique, c’est dur à expliquer, il vaut mieux aller écouter. Gaël Faye, qui était venu déjà au Mythos l’année dernière, prouvera qu’il reste sans conteste l’une des plus belles plumes du rap français. Il proposera une lecture de son livre “Petit Pays” aux Champs Libres mais jouera aussi au Cabaret pour un véritable concert.

Bagarre

Je ne vais pas vous faire le tour de tous les artistes présents, mais allez vous renseigner par vous-même sur leur site. C’est vraiment une dinguerie à ce niveau-là. Mais ce n’est pas fini parce que Mythos ce n’est pas que des concerts. C’est aussi Les Toqués de Mythos qui est en soi une rencontre culinaire de grands chefs qui viennent vous faire découvrir leurs derniers affûtages gastronomiques. Une sorte de festival dans le festival. Un inception culinaire en quelque sorte. Mais c’est aussi du théâtre Mythos comme Pépito Solo par exemple, ou encore la pièce “Sur Mes Yeux” qui paraît très intéressante.

Vous l’aurez compris, Mythos c’est la promotion de l’art et de la culture sous toutes ses formes. Chose indispensable quasi militante dans une époque d’urgence. Lire un livre devient exotique, le présent violent du journalisme prend le pas sur la réalité.. Allez-y avec l’envie de découvrir, de sortir de votre confort et d’apprendre des autres cultures. C’est en tout cas comme ça que je le vois !

Written By: L'Hermite Sombre

No Comments

Leave a Reply