Entrez dans le vaisseau très spécial de Khéta

On vous en avait déjà fait la mention lors du festival des Urbaines où ils ont mis le feu à la scène du 4bis. Depuis, ils ont fait leur chemin et nous retrouvent avec leur projet enfin finalisé.

Tout d’abord, Khéta, c’est quoi ?

Car c’est plus qu’un simple groupe de musique. C’est avant tout une histoire, un concept. Un concept sorti du cerveau de Rémi Le Bihanic, le leader du groupe, surnommé pour l’occasion “Professeur Rémizuka”. Un blaze en référence au personnage d’Onizuka du mythique manga GTO (Great Teacher Onizuka). Khéta nous narre une histoire onirique filée de moments biographiques. En effet, Rémi y sème des indices sur son passé houleux marqué par le Rwanda, où il est allé pour retrouver ses origines, par ses début dans le monde de l’enseignement et par ses doutes permanents sur sa faculté de réussir. Ce professeur de rap fera la rencontre d’un esprit spirituel du nom du Khéta et lui insufflera des pouvoirs pour mener à bien ses Rev’solutions. Cet album narratif nous donne le fond de sa pensée sur notre monde, et la place que nous pouvons y trouver. Entre Oxmo Puccino, Ibrahim Maalouf ou encore, bien sur Gaël Faye, pour les fans de ses artistes, vous serez servi !

Compliqué de décrire tout cela sans avoir écouté l’album, qui sort bientôt par ailleurs.

Khéta c’est donc du rap mais pas que, c’est aussi beaucoup de Jazz avec beaucoup de cuivre. Au départ, c’est la rencontre de Rémi, membre de l’association Démozamau et du Jazz Spicy Band, un collectif de Jazz. Comme des muses, chaque musicien porte en lui une identité forte qui inonde toute les tracks de l’album. Mais Khéta ce n’est pas que ça. C’est aussi un univers graphique à part entière réalisé par l’illustrateur L’Hermite Sombre. Entre une forte référence urbaine comme Mutafukaz ou encore Les Lascars, il a conçu pour l’occasion un univers où chaque membre du groupe est un personnage dans le même esprit que Gorillaz.

Vous aurez compris que la musique est une histoire, un concept qui porte en lui les germes d’enseignements, d’expériences et de rencontres qui à coup sûr vous grandiront et vous feront comprendre que la musique est une aventure qui s’écrit tous les jours.

On vous laisse avec le premier single de l’album pour que vous puissiez vous faire votre avis. Ils seront d’ailleurs en concert le 12 Septembre au Grand Cordel pour l’ouverture de la saison et aussi pour le festival Tamtam. On vous conseille fortement d’aller y jeter un oeil !

Written By: Le P'tit Rennais

No Comments

Leave a Reply